Rabotage avec un tambour standard

L’écartement des lignes de coupe, c’est à dire l’écartement des dents est 15mm. En général, une nouvelle couche de roulement est posée sur la surface rabotée.
Il y a plusieurs disciplines :

  • le rabotage sur la profondeur maximale de la surface selon le principe “5cm sortent, 5cm rentrent”.
  • le rabotage sous profil, une partie de la surface est rabotée sous une pente prédéterminée. La raboteuse est équipée de différents systèmes de palpage. Il y a des systèmes de palpage pour différentes situations et pour cela différents capteurs sont utilisés comme le Sonic Ski, un laser optique, un capteur pour mesurer la déclivité transversale, système multiplex ou long ski avec plusieurs capteurs le long de la machine et même un système permettant de raboter un modèle en 3D.
  • le rabotage de ponts se fait de manière sélective pour ne pas endommager le pont ou l’acier du pont. Des mesures d’épaisseur sont prises avant le rabotage pour répérer l’acier dans le béton arme. Pour éviter tout dégât on rabote en couches et la dernière couche sera raboté avec un tambour fin.
  • le rabotage de raccordements se fait avec des raboteuses de 0,5m ou 1m vu l’espace limitée.
  • le rabotage de tranchées dans l’hydrocarboné et même jusqu’à la fondation. Possibilité de faire des tranchées avec largeur de  0,2m – 0,3m – 0,5m – 0,6m – 1,0m.
  • le rabotage sans chargement permet de créer un materiel utilisé comme fondation : le mélange de l’hydrocarboné et la fondation. Le matériel reste en place pour être nivellé.